(25)-DOUBS (J O du 09/04/05 )

 

Présidente :


Christiane DORMOIS 
 
11 chemin des Vareilles du milieu 
25220     CHALEZEULE    
03 81 61 36 90

Secrétaire:

Mme Suzy FAVROT
8 chemin des Vareilles du Milieu
25220 CHALEZEULE
Tel: 03-81-61-30-30
suzy.favrot@gmail.com

Nicole Jacquot secrétaire adjointe

Trésorier :

 JACQUOT Joseph
 4, rue du Pont de Pouilly                                  
 25440 Saint Vit
03/81/87/76/23
joseph.jacquot@sfr.fr  

Louis Menetrier trésorier Adjoint

Michel Aubry vérificateur aux comptes

Le département, divisé en 3 poles, au plus près des adhérents et  a pour référents :

Jean Claude Desprez haut Doubs

Régis Durand, Léonie Lorge, Maurice Durand Pays de Monbéliard et Maîche

Michel Aubry porte drapeau aux côtés de Jean Marie suppléant les représentations dans le grand Besançon

Président Honoraire

Mr MAIRE-AMIOT Jean Marie
6 rue de vaucenet
25360  NANCRAY
Tél : 03.81.63.05.95

 

JUIN 2017

Délégation du Doubs, journée Nationale d’hommage aux combattants de la guerre d’Indochine

Ce 8 juin 2017, notre drapeau se fondait dans la haie d’honneur, lors d’une cérémonie sobre présidée par le Préfet du Doubs en hommage aux combattants de ce conflit.

Forte émotion lorsque l’un des vétérans s’est exprimé, débutant son message par cette phrase,des sanglots dans la voix!!!!

 » N’oublions jamais que c’est sur les cendres de nos Morts que s’est construite notre Patrie »

Non nous n’oublions pas et nous saurons poursuivre notre quête de reconnaissance et de réparation, le moment venu, dans les semaines qui suivent!

Christiane Dormois
Présidente ANPNOGD DOUBS

 

Délégation du Doubs, Légion d’ Honneur

Notre doyenne, Madame Geneviève LITT a été décorée le jour de ses 92 ans,

par le Président François Hollande.

Le 8 septembre 1944, jour de la Libération de Besançon, elle fut touchée par l’un des derniers obus, à l’âge de 18 ans alors que son Père était décapité sous les yeux de la famille.

Amputée des deux jambes, victime civile de ces actes de barbarie, Geneviève Litt est hospitalisée à l’Institut Nationale des Invalides depuis de nombreuses années.

Nous lui avons dédié l’un des CD , devenu emblème de notre Association.

Pour vous tous, son courrier! A nous de poursuivre notre combat!!!!

Christiane Dormois 
Présidente ANPNOGD DOUBS

Lire son courrier de remerciements, cliquez ici

 

 

Avril 2017

Mars 2017

 

Novembre 2016

Suite Réunion Régionale Article du Journal de Saône et Loire

 

Christiane DORMOIS réponse à Bruno Le Maire

Monsieur le Député,

Après lecture de votre échange de courrier avec André LECOQ, notre Président National, j’ai consulté le programme du candidat à la Présidence que vous êtes !

« Vous voulez une France juste, des Français fiers. Pas de culture, sans mémoire Nationale et l’histoire est la mémoire de la France, cela se concrétisera par la création d’un institut national de la Mémoire « Ceci est extrait de vos écrits et j’espère le rapporter fidèlement ! »

Je n’ai pas su le décrypter dans votre réponse à notre Association, aussi je me permets de vous dire ma fierté et notre souffrance à tous !

Lors de la célébration du 11 novembre, devant le monument aux Morts de ma commune, j’étais fière de l’hommage rendu à tous nos disparus sans distinction des conflits et des circonstances de leur décès ! Fière d’entendre les enfants des écoles évoquer la première guerre mondiale, en présence de leurs enseignants.

Fière d’assister au passage de la flamme sacrée prélevée sous l’Arc de triomphe la veille par une classe de lycéens en classe de terminale scientifique au lycée Jules Haag à Besançon et ce à l’initiative du Souvenir Français. Ces jeunes élèves se sont dit « passeurs de Mémoire », en mémoire des anciens élèves disparus au cours de la seconde guerre mondiale.

Cette flamme brille dans une soixantaine de communes du Doubs, à l’abri d’une lampe de mineur !

Cet hommage nous l’avons fièrement partagé en reconnaissance à tous ceux qui ont payé de leur vie la liberté de notre Patrie, nous nous sommes inclinés devant la souffrance endurée, le calvaire vécu de nos Pères et de nos Mères, de tous ceux qui sont marqués à jamais dans leur cœur, dans leur chair par tous les actes de barbarie, dont le terrorisme est une nouvelle forme !

Monsieur le Député, vous Elu de la Nation, vous vous dites sensible à cette souffrance, et cependant vous vous refusez à reconnaître le destin brisé des 36 000 orphelins de tous les conflits mondiaux que nous sommes encore depuis la seconde guerre mondiale, nous « les oubliés de l’histoire » !

Vous voulez une nation exemplaire à l’égard des Orphelins, des Veuves de guerre et des Conjoints survivants ! Vous les avez rencontrés, Monsieur le Député, lors de votre visite dans le Doubs l’an dernier, eux qui pour certains, ayant vécu très modestement compte tenu de la perte d’un Père ne peuvent assurer désormais une vieillesse paisible, obligés d’avoir recours à l’aide de leurs enfants pour payer un éventuel séjour en établissement !!

Je suis une fille d’incorporé de force dans l’armée allemande, car née en Alsace à une période ou l’Alsace a été annexée illégalement par l’Allemagne.

Mon Père a été tué à 24 ans sur le front, forcé de revêtir l’uniforme allemand, mais combattant avec un cœur français, contre sa famille, ses amis ! Ma Mère avait 22 ans et s’est murée dans le silence !

Nul n’a le droit de « classifier, de graduer » la souffrance des orphelins et victimes des actes de barbarie, guerre ou terrorisme !

Pour que nous soyons fiers, pour que la Nation soit exemplaire, ses élus se doivent de mettre fin à toute discrimination. Notre histoire est la plus grande des discriminations du siècle dernier.

Je vous remercie d’avoir bien voulu consacrer un peu de temps à cette lecture, et vous adresse mes salutations distinguées.

Christiane DORMOIS Présidente de la délégation ANPNOGD DOUBS

 

 

 

 

 

 

Courrier de notre camarade Jean Claude DESPREZ – VILLET à Monsieur Toubon

Délégation du Doubs, soutien de madame la Députée Barbara Romagnan

La délégation du Doubs a tenu son Assemblée Générale le 19 juin, avec pour emblème 'La Résistance"

Le site du Maquis du Lomont , la commune de Pont de Roide Vermondans, choisis comme lieu de rencontre ont abrité de hauts faits patriotiques et nombre de stèles dans la contrée honorent la mémoire de ces"combattants" de l'ombre.

Monsieur le Maire de cette dernière commune nous a accueillis avec chaleur en ces lieux.

C'est donc  avec beaucoup d'émotion que les participants se sont recueillis dès l'ouverture de la séance lors de la minute de silence honorant nos adhérents disparus, ces derniers mois.

 

Une assistance composée d'adhérents fidèles et qui, pouvoirs compris, représentait environ 50 pour cent de nos adhérents.

Nous avons été honorés par la présence d'un représentant de Madame Nathalie GRIESBECK, députée européenne du grand Est qui nous a dit combien elle regrettait de ne pouvoir être présente. 

 

Le Président du souvenir Français, et ancien combattant, accompagné de son futur successeur ayant combattu en OPEX et Monsieur MONNIN Directeur de l'ONAC assistaient au débat.

 

Françoise Mazet, délégation 39 représentant Anne Chalons et Monsieur Gaetter, Président délégation 90 étaient à nos cotés.

Malgré de nombreuses invitations aux élus de la contrée, aux parlementaires du Doubs chaque invitation accompagnée d'un dossier circonstancié, bon nombre d'entre eux se sont excusés .

 

Le bilan 2014 a fait état des démarches effectuées auprès de ces derniers, d'un compte rendu circonstancié de l'audience du tribunal administratif de Besançon pour quatre d'entre nous. L'année 2015 a ete évoquée, pointant la lueur d'espoir portée par la 28 ème proposition de loi élaborée, suite à la rencontre de Maître Lefevre et des deux députés, chacun représentant les deux forces politiques de notre Nation.

 

Dans son rapport moral et d'orientation, le Président Maire Amiot a dit avec force notre "résistance" à nous devant le silence de l'Etat.

 

Puis vint le moment de recueillement devant le monument aux morts de la Commune.

Françoise Mazet, vice présidente de la délégation 39, représentant Anne Chalons empéchée, a lu un poème écrit de sa main, en mémoire de tous nos disparus, particulièrement émouvant.

 

Christiane Dormois

vice présidente délégation 25

EDITO: Notre volonté reste chevillée au ventre.....

L' ESPOIR, nous l'avons et le gardons. Notre volonté d'aboutir.. Payera

Comme moi tous les Pupilles et Orphelins de Guerre ont espéré apercevoir, en 2014, la fin d'un tunnel de plus de 10 ans

Comme le Président de la République parle en permanence de la «REPENTANCE de la France» à l'étranger

Comme nos gouvernants prônent partout la RECONNAISSANCE des erreurs de notre pays par l'indemnisation ...

La confiance s'est installée, une issue favorable à notre demande juste, est espérée par de nombreux pupilles Orphelins de guerre

La reconnaissance pour les victimes Françaises que nous sommes semblait devenir, chose possible. Pourquoi pas nous. ?????
Depuis quelques mois, plusieurs clignotants rouges se sont allumés....

-1) L'ONAC,VG Office National des Anciens Combattants victimes de Guerres,qui avait du mal à réintégrer dans son sigle le VG
de victimes, l'a fait complètement disparaître. Il se nomme,maintenant :Office National des Anciens Combattants et de la
Mémoire
ADIEU les victimes que nous sommes.!!!!Qui s'en est ému ??
Monsieur le Président, POURQUOI ??

Cette nouvelle discrimination montre que se développe sous votre mandature un désintérêt pour les victimes que nous sommes
La nomination de Monsieur J.M.TODESCHINI va-t-elle restaurer ce non sens insultant

-2) Le conseil constitutionnel a censuré l'amendement N° 245 L' Orphelin de guerre s'est vu privé de REPENTANCE« LES
OUBLIES » qui avaient espéré, ont été spoliés de RECONNAISSANCE .
La REPENTANCE, et la RECONNAISSANCE sont à sens unique???POURQUOI ????

Monsieur le Président, dites nous POURQUOI et, Répondez

Pourquoi la France indemnise des crimes qualifiés d’extrême barbarie alors que ces crimes sont perpétrés par des
Allemands !!!!

Pourquoi la France ne parle- t- elle jamais de sa jeunesse mobilisée, et envoyée ,mal armée, se faire tuer en 1940???
N'est-ce pas,illégitime, injuste et anti démocratique de refuser de reconnaître la souffrance des enfants, de cette jeunesse.????

Les « Morts pour la France » durant cette période ont été très nombreux. Beaucoup plus que ceux des années suivantes
Comme leurs enfants Ces jeunes parents, qui n'avaient pas fait le choix d'aller à la mort, sont OUBLIES.
Monsieur le Président , la REPENTANCE de l'état que vous prônez …C'est pour QUI ?????
N'est-elle pas un droit juste, dû aux enfants de FRANCE ?????
Ne mérite-t-ils pas, une juste RECONNAISSANCE et une légitime REPENTANCE de leur patrie
Monsieur le Président, ces deux mots,« N'EN DOUTEZ PAS », ils s'imposent à vous...
.
Un droit JUSTE à réparation et une reconnaissance IMPRESCRIPTIBLE sont dus à ces enfants de la France

Anne Chalons
Présidente du 39 ANPNOGD

Lire l'intégralité du journal

 

Notre nouvelle secrétaire : madame Suzy Favrot

 

 

Juin 2014

Les pupilles et orphelins ont déposé une rose sur la plaque où sont inscrits les noms des victimes de la guerre 39-45.

« Nous voulons être reconnus »

Publié le:  13 juin 2014

L’Association des Pupilles de la Nation et orphelins de guerre tenait son assemblée générale le 6 juin, jour du « D. Day ». Tout un symbole pour ceux dont les parents se sont « sacrifiés pour la France ».

Dans le Doubs, l’association des Pupilles de la Nation et orphelins de guerre regroupe 95 femmes et hommes. Ces « derniers survivants des victimes de la Guerre de 39-45 », ont rendu hommage à leurs parents morts pour la France en déposant chacun une rose sur la plaque où sont inscrits les noms des 5500 victimes civiles et militaires du Doubs, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort et en déposant une gerbe devant la stèle.
« Nous tenions à ce que notre assemblée générale se fasse ici, à la crypte de la Chapelle des Buis. C’est un choix symbolique tout comme celui de la date », indique Christiane Dormois, vice-présidente de l’association. Le 6 juin, c’est aussi leur D. Day. « Cette commémoration ranime une peine incommensurable », appuie le président de l’association Jean-Marie Maire-Amiot. Il a perdu son père à l’âge de cinq ans. « Mon papa est décédé des suites de la Guerre, il n’est pas reconnu mort pour la France. Ma mère touchait bien une petite pension, mais à l’époque cela faisait 1000 anciens francs, soit environ 40 euros pour trois mois ! C’était ridicule ! » Alors qu’il est considéré comme soutien de famille, Jean-Marie Maire-Amiot n’échappe pas lui non plus à la guerre et se retrouve un an en Algérie. « J’ai été pénalisé et abandonné », estime-t-il aujourd’hui. Il regrette aussi ne pas avoir le soutien des Anciens combattants.

 

Assemblée générale du 6 juin !

 

                   

      Extrait de l’Assemblée Générale de la Délégation du Doubs
 Le 6 juin 2014

  

 

        Le 6 juin 2014, les adhérents du Doubs se sont retrouvés pour leur Assemblée Générale à la CRYPTE DU MONUMENT DE LA LIBERATION à Besançon, en présence de Madame Barbara ROMAGNAN, députée qui a assisté à nos travaux. Monsieur Eric ALAUZET, député représentant Monsieur le Maire de Besançon, nous a rejoint lors de la cérémonie patriotique devant la stèle à l’issue de notre A.G.

       Ce vendredi 6 juin, notre délégation départementale tenait particulièrement à rendre hommage sur ce site mis à notre disposition par la Communauté des Frères Franciscains. Les mots prononcés par Frère VINCENT, lors de son accueil, nous sont allés droit au coeur, lui qui nous a dit : « Ici, vous êtes chez vous ».

      Dans cette crypte où sont gravés les noms des 5500 victimes civiles et militaires du Doubs, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort de la seconde guerre mondiale, croyants ou non, nous avons choisi d’honorer nos parents disparus. Nous, leurs enfants, sommes très émus en ces jours de festivités qui se déroulent sur les plages du débarquement et qui font resurgir nos peines et nos souffrances d’un passé douloureux.

      Nous parlons au nom d’une centaine d’orphelins et pupilles répertoriés dans le Doubs, sans oublier nos sœurs et frères d’infortune qui ne nous ont pas rejoint, las des promesses sans lendemain voire de ceux qui nous ont  quittés parce que très âgés ou malades ; ils sont décédés avant de connaître l’issue de notre combat

     Une rose a été déposée devant les noms de ces martyrs, chacun y retrouvant un père, un frère, un symbole.

    La cérémonie patriotique a revêtu un caractère émouvant au moment de la sonnerie aux Morts, la Marseillaise et le Chant des partisans interprété à la trompette par un sympathisant dévoué. Le poème, lu par un de nos adhérents, s’est révélé poignant.

 

 

 

 

 

Janvier 2014

Bonne année, meilleurs voeux.

Cliquez sur l'image

 

Document pour le congrès de Vannes

Lisez l'intégralité du journal

 

 

Pour lire cliquez sur l'image

Assemblée Générale 2012


Mr Monin Directeur ONAC VG25
Le Président du 25
Anne Chalons
Le président départemental des AC
Mme et Mr Jacquot Secrétaire et Trésorier

Mme F.Branget Député
   Mr le Maire de Champlive
   Anne Chalons
   Mr Jacques Grosperrin

Une partie de l'assistance

 

 

 

Assemblée générale
cliquez sur l'image pour lire l'article