PAS DE CALAIS - 62
( J O du 18/08/06 )

Président :

M. KNOPIK Valdemar                              
24 Avenue des Bergeronnettes                                
62000 DAINVILLE                                   
Tél :03 21 71 11 94
knopik.valdemar@wanadoo.fr

Secrétaire :     
                                 
Monique LECENDRE
10 Rue du Puits St Josse
62000 ARRAS
Tel: 0361119797 // 0Mai 622302093

Trésorier :

CLAY, Serge                                                        
27 bis rue raymond dupuich
62670 Mazingarbe   
03/21/72/41/06  
clay.serge @bbox.fr       

Mai 2017

Juin 2016

 

 

Mai 2016

 

Mai 2014

 

   

Notre congrès vu dans le rétro, cliquez sur l'image


La délégation du Pas de Calais de l’Association Nationale des Pupilles de la Nation, Orphelins de Guerre ou du Devoir (A.N.P.N.O.G. 62), siège social, 21, rue Farbus, 62580 WILLERVAL, a réuni ses membres lors de son assemblée générale, salle Briquet à Mazingarbe, le 14 Avril 2010 à 14 heures 30.
Après le mot de bienvenue adressé à l’assemblée, au Maire et à son conseil municipal, le président François DEPRET, ouvre la séance en excusant les adhérents qui n’ont pu se déplacer et il fait observer un instant de recueillement à la mémoire des adhérents disparus depuis la dernière assemblée du 27 Mai 2009 à Thérouanne.
Il précise que la délégation départementale a pour rôle de représenter l’association nationale au plan local; d’entreprendre toute action pour la développer, d’atteindre ses buts et objectifs; nouer tous contacts susceptibles d’asseoir sa notoriété et de développer son influence; créer et maintenir la cohésion entre les membres, les aider et les soutenir si besoin est; appeler les cotisations.

Puis il rappelle les buts et objectifs de l’association:
Le rassemblement : en recherchant et en rassemblant en métropole, outre mer et à l’étranger, les pupilles de la nation, mineurs ou majeurs, orphelins de guerre ou du devoir qualifiés ainsi et reconnus conformément aux lois et règlements français en vigueur.
La solidarité : en obtenant réparation, suite aux décrets 2000/657 et 2004/751 qui ont créé une grave discrimination parmi les pupilles de la nation, orphelins de guerre de notre pays. Ceci par la promulgation d’un nouveau texte établissant l’égalité de traitement de l’ensemble des orphelins des victimes, civiles et militaires, des différents conflits.
Le devoir de mémoire : en oeuvrant et en se penchant sur l’histoire militaire et patriotique, afin d’entretenir et de sauvegarder la mémoire de tous les morts pour la patrie, civils ou militaires, tant auprès de ses membres qu’auprès des jeunes générations et de l’ensemble de la population, en organisant, pour ce faire, des manifestations, des conférences, en réalisant des études ainsi que par la médiatisation, la diffusion de documents et conclusions qui prouvent l’héroïsme, la bravoure de tous ceux qui ont perdu la vie ou ont souffert pour la France, du fait des guerres ou du devoir accompli. L’identité: en assurant la représentation collective des pupilles de la nation, orphelins de guerre ou du devoir dans les manifestations organisées ou initiées par les services de l’ Etat en charge des victimes de guerre.
A l’international : en participant à la mise en oeuvre d’initiatives concourant à garder présente la mémoire de tous les disparus de tous les conflits et tendant à l’émergence d’un devoir de mémoire dans un cadre plus large, au moins celui de l’Union Européenne.

Il donne la parole à la secrétaire Monique LECENDRE pour le rapport moral et d’activités et au trésorier Eugène BOYER qui présente sa gestion.

Après un dépôt de gerbe au Monument aux Morts, il clôture l’assemblée par le pot de l’amitié.

Nota : l’association compte 68 délégations départementales regroupant environ 10 000 adhérents qui oeuvrent pour la promulgation d’un statut qui devra s’inspirer largement des décrets édictés en Juillet 2000 où la France a réparé le préjudice subi par les orphelins dont les parents ont été victimes des persécutions antisémites, en Juillet 2004 pour les orphelins dont les parents ont été victimes de la barbarie nazie morts en déportation, fusillés ou massacrés pour des actes de résistance ou pour des faits politiques et en Février 2005 pour les orphelins victimes d’évènements liés au processus d’indépendance de ses anciens départements et territoires (les harkis principalement).

A l’heure actuelle l’association interpelle régulièrement les élus parlementaires et autres pour faire avancer la cause et ses membres, motivés par le président national, Maître André LEFEBVRE, sont décidés à faire réparer l’injustice pour ne pas être « les Oubliés de l’Histoire ».